25 Août 2015

Essai Honda CR-V 2015 : évolutions en douceur

Le CR-V réussit une très belle carrière. Cette Honda est l’un des SUV compacts les plus vendus dans le monde. En Europe, plus de 750 000 unités circulent depuis son lancement en 1997. Pour répondre aux attentes de ses clients, la quatrième génération évolue en douceur comme nous avons pu le constater à son volant.

Essai-Honda-CR-V-2Le design extérieur s’affirme

La précédente version essayée ici nous avait séduits. La nouvelle ne fait que renforcer ce sentiment grâce aux améliorations esthétiques. Pour arriver à leurs fins, les designers japonais ont redessiné la calandre et les phares qui sont plus harmonieusement associés. Ces derniers intègrent des ampoules halogènes, des feux de jour à LED et des projecteurs HID (à décharge haute intensité) et ils améliorent sensiblement la visibilité de nuit. Un nouveau sabot de protection et un nouveau pare-chocs renforcent le caractère statutaire du CR-V version 2015.

Continuons le tour du propriétaire et regardons l’arrière : on note avec plaisir l’introduction de nouveaux feux à LED. De profil, de très belles jantes complètent le nouveau look du CR-V, tout comme la nouvelle peinture « Brun doré métallisé » qui fait complète la palette actuelle.

Intérieur raffiné

Les modifications apportées dans le cadre du nouveau millésime ne concernent Essai-Honda-CR-V-24pas que le design extérieur. Une fois à bord, on constate que Honda a su créer un habitacle plus élégant avec l’utilisation de matériaux de haute qualité et l’insertion d’une baguette chromée qui souligne la planche de bord sur toute sa largeur. L’ergonomie aussi évolue et l’accès au nouvel écran tactile de sept pouces du système Honda Connect est simplifié. La sellerie cuir/alcantara noir de notre modèle d’essai peut-être remplacée par un intérieur entièrement en cuir.

A l’arrière, on trouve un système de sièges rabattables instantanément (en deux parties 60/40) grâce à l’activation d’un levier et en un seul mouvement. Avec, au maximum, 1 648 litres avec une roue de secours normale (1 669 litres avec une version galette), le coffre offre un très grand volume. Mais le plus important est que le chargement utile est de 1 570 mm au maximum en longueur, ce qui permet de transporter aisément deux VTT ou l’équipement complet de quatre golfeurs.

Nouvelle gamme de motorisations et de transmissions

Essai-Honda-CR-V-3Le CR-V 2015 propose trois types de motorisations : deux blocs diesel 1,6 litre de 120 et 160 chevaux et un moteur essence 2,0 litres de 155 chevaux. Tous trois sont d’ores et déjà conformes aux normes Euro 6b.

Notre essai a porté sur le nouveau bloc diesel de 160 ch qui remplace le 2,2 l i-DTEC. Associé à un nouveau turbo double étage, ce moteur conjugue efficacité, performances et sobriété tout en affichant le meilleur rapport performances/consommations disponible dans ce segment : 129 g/km de CO2 associé à une transmission manuelle à six rapports (soit une amélioration de 11 % et une valeur inégalée par la concurrence à ce jour).

Nous disposions de la boite manuelle mais il faut savoir qu’une transmission automatique à neuf vitesses remplace l’ancienne transmission à cinq rapports. La multiplication des rapports permet des démarrages rapides et une réduction du régime moteur à vitesse stabilisée.

Au volant

Plus souple, plus silencieux, le nouveau moteur 1.6 i-DTEC correspond parfaitement à la philosophie du CR-V. Les accélérations sont énergiques (0 à 100 km/h en 9,6 secondes) et le couple du moteur ne nécessite pas de jouer du levier de vitesse pour se relancer promptement, ce qui est un gage de confort.

Le châssis se montre aussi plus précis (grâce à de nouveaux amortisseurs, de nouvelles rotules, une nouvelle géométrie du bras de suspension inférieur) et plus stable (élargissement des voies avant et arrière). La direction plus directe complète un tableau déjà très réjouissant. Enfin, la transmission assure un niveau d’adhérence optimal quel que soit le revêtement de la route.

Le sentiment de sécurité est renforcé par la présence du Honda SENSING qui combine les capacités des caméras et des radars qui équipent le véhicule pour renforcer l’efficacité du sous-système de prévention des collisions (CMBS) et du nouveau régulateur de vitesse adaptatif (ACC).

A cela s’ajoute les systèmes avancés d’assistance au conducteur : prévention de collision frontales (FCW), prévention de franchissement de file (LDW), reconnaissance de signalisation (TSR), information sur les angles morts (BSI), assistance aux intersections (CTM) ou encore système de feux de route actif (HSS) (équipements en option selon les finitions).

Zoom sur le nouveau système multimédia de divertissement et d’information « Honda Connect » 

Essai-Honda-CR-V-29Tout au long de notre périple, nous avons pu appréhender le nouveau système multimédia de divertissement et d’information « Honda Connect ».  De série sur CR-V 2015 à partir de la finition Elegance, il nous a permis d’allier divertissement et connectivité avec une concentration totale sur la conduite. On a apprécié l’écran de 7 pouces de diagonales (soit 17,8 centimètres) et l’interface fluide et familière qui fonctionne comme celle d’un smartphone (pincement, balayage, tapotement).

« Honda Connect » permet aux occupants des sièges avant d’accéder à toutes les informations du véhicule, à la musique, aux images transmises par la caméra de recul,  au Bluetooth pour les téléphones portable, à la navigation par satellite Garmin (option), au système audio (lecteur CD en option), aux radios AM/FM, DAB (Digital Audio Broadcast/radio numérique terrestre) et internet, sans omettre toute la gamme d’informations et de données concernant le véhicule (compteur kilométrique, consommation, durée du trajet…).

Les fonctions supplémentaires comprennent l’accès à Internet et au Centre des Applications Honda pour vous permettre d’enrichir vos programmes. D’origine, Honda vous offre l’application « Aha » et son contenu très varié : stations de radio, musique en ligne, podcasts, livres audio ou flux d’information, mais aussi le fil d’actualités des réseaux sociaux et des services de géo-localisation.

Partager cet article...