19 Juin 2012

Honda 6ème au général des 24 heures du Mans

Christophe Decultot (directeur général de Honda France) nous avait averti  : « Avec 4 écuries, l’engagement de Honda est important et notre objectif est de finir la course à la meilleure position possible en tant que team privé. » A l’issu des 24 heures 2012, on peut dire que le contrat a été rempli.

Deux teams

JRM et Strakka Racing sont les deux teams qui ont été choisis par Honda pour faire courir les prototypes engagés par la marque en LMP1. Quand on connaît la réputation de la marque japonaise, on comprend alors que les ambitions soient fortes !

Avec comme pilotes David Brabham (fils du triple champion du monde de Formule 1 Jack Brabham, 18 participations aux 24 heures et vainqueur en 2009), Peter Dumbreck (Champion du Japon de Formule 3 en 1998, 5 participations aux 24 heures) et Karun Chandhok (Pilote de F1 en 2010 et 2011), le team JRM disposait d’un équipage pouvant jouer les outsiders.

De son côté, Strakka n’était pas en reste alignant Strakka Racing et ses pilotes Jonny Kane, Danny Watts et Nick Leventis ont gagné les 24 heures en LMP2 en 2010  et ont terminé cinquièmes au général !

Strakka Racing en difficultés

Alors que la tension monte dans l’enceinte du circuit en vue du départ, les spectateurs assistent à la mise en place de la traditionnelle grille de départ qui est, à elle seule, un spectacle étonnant (voir photos ci-dessous). Team après team, hymne après hymne, la grille avance vers les premières places.

Rangés comme un seul homme, les mécaniciens et ingénieurs observent du coin de l’œil cette horloge qui égrène les secondes avant l’heure fatidique.

Premier coup de théâtre : Strakka racing est obligé de quitter la piste avant même le départ et de rentrer au stand en raison de problèmes de pression d’eau. C’est donc des stands que Jonny Kane s’élancera avec 22 minutes de retard, ce qui nécessitera de courir après le temps tout au long de la course et à adopter un rythme très agressif. Malheureusement, à cinq heures de l’arrivée, un problème de pression d’eau anéantit les ambitions de l’équipe et la LMP1 ne repartira en piste que pour franchir la ligne d’arrivée en 30ème position et ainsi marquer de précieux points pour le championnat.

JRM au rendez-vous

La course de la HPD-Honda gérée par JRM fut quasi parfaite. Après 357 tours de course, une crevaison, un petit soucis d’embrayage et 4 800 kilomètres parcourus, la N°22 termine à une très belle 6ème place au général !

David Brabham a tenu à souligner que : « l’équipe n’a fait que deux courses, et la voici qui débarque au Mans pour la toute première fois ! Nous finissions 6ème sans réel problème de fiabilité. C’est une superbe réussite. Les mécaniciens n’ont pu disposer de la voiture que tardivement et l’équipe a beaucoup travaillé pendant cette semaine des 24 heures pour que tout soit prêt.« 

Au final, Honda signe un très beau résultat que le circuit sarthois et on attend avec impatience l’épreuve de 2013 !

Partager cet article...