30 Oct 2013

Le premier biréacteur d’affaires HondaJet de série

Honda vient de franchir un cap dans son engagement dans les airs. Monsieur Michimasa Fujino, Président et Directeur Général exécutif de Honda Aircraft Company, a confirmé que le tout premier exemplaire de série du biréacteur d’affaires HondaJet était entré dans sa phase finale de production.

hondajet 3

Un aboutissement qui vient couronner le programme présenté aux États-Unis à l’occasion de la National Business Aviation Convention and Exhibition, l’un des plus importants salons dédié à l’aviation d’affaires. A ce jour, six autres exemplaires sont sur la chaîne d’assemblage. Côté emplois, le personnel de Honda Aircarft Company pourrait doubler en prévision du lancement commercial de cet avion inédit.

Tests et certifications

hondajet 7Le programme de test et de mise au point prévu pour le HondaJet se poursuit conformément aux prévisions. Les autorisations définitives émises par la FAA -l’autorité américaine en matière d’homologation aéronautique- sont attendues pour les prochains mois. Ce sera une étape significative dans le déroulement  du programme HondaJet: plus de 4 000 points seront contrôlés sur les sites d’essais répartis sur l’ensemble du territoire américain, notamment le laboratoire d’essais climatiques McCinley, à l’Eglin Air Force Base en Floride. Ce centre de haute technologie possède la chambre d’essai environnementale la plus vaste au monde, capable de simuler pratiquement toutes les conditions météorologiques existant sur Terre. hondajet 6Le HondaJet a ainsi été soumis à des températures qui sont descendues jusqu’à -40° Celsius, l’installation étant en mesure de générer des températures allant de -56° à +83° Celsius. Après la température, le Hondajet a dû prouver sa résistance et sa durabilité. Le programme d’essais des structures a été conçu pour reproduire trois cycles de vie afin de vérifier l’usure des métaux et les limites de charges admissibles alors que les tests portant sur les matériaux composites ont porté sur deux cycles de vie complets.

« Le programme HondaJet progresse continuellement en vue de la certification et nous nous attendons à recevoir l’autorisation d’inspection de la FAA dans les tout prochains mois », précisait encore Michimasa Fujino. « Approcher de la phase d’essais en vol marque une étape significative en vue de la certification finale. »

Renforcement des infrastructures

Honda doit maintenant se développer et se faire connaître dans le milieu de l’aéronautique. Un nouveau « Service Client » sur le site de Greensboro, situé dans l’enceinte du Piedmont Triad International Airport aux États-Unis vient d’ailleurs de s’ouvrir. L’ensemble des bâtiments couvrent désormais plus de 526 000 m2. Tout ce développement a un coût. Depuis la création de la Honda Aircraft Company en 2006, les investissements sur son site de Greensboro dépassent les 140 millions de dollars. Ce nouvel ensemble constituera la principale structure dédiée au service après-vente (bureaux, suivi clientèle, entrepôt de pièces de rechange et un bâtiment dédié aux opérations de révision ou de réparations majeures.

« L’ouverture de cette infrastructure constitue une preuve supplémentaire de l’engagement de Honda sur le programme HondaJet et des efforts qui visent à faire de Honda un fabricant d’avion unique en son genre, » a conclu Michimasa Fujino.

Partager cet article...