6 Oct 2017

La nouvelle Honda Civic reçoit son premier 1.6 l i-DTEC diesel optimisé !

Même si la nouvelle procédure mondiale d’évaluation des consommations, pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers (WLTP) peut se présenter comme une sérieuse source de contraintes pour l’industrie automobile, Honda semble aborder cette nouveauté comme un nouveau défi technologique, au même titre que n’importe quel autre défi lié à la réalisation d’un moteur de haute performance. En ce sens, le nouveau 1.6 i-DTEC se présente comme le fleuron d’une nouvelle démarche mondiale. Cela se traduit par un véritable moteur optimisé et pensé pour un rendement adapté à ce nouveau cahier des charges international.

Essais en conditions réelles

Pour répondre au mieux à cette volonté commune de réaliser des essais en conditions réelles, Honda est passé par une phase d’évaluation des entrailles de son petit 1.6 l i-DTEC. De fait, les ingénieurs ont mis en place un système d’échappement plus performant qui n’apporte pas un gain de puissance ou de couple, mais permet une réduction de la consommation de carburant et donc des émissions de CO2 grâce, notamment, à de plus grands catalyseurs. Si l’on entre plus en profondeur dans la mécanique, ce sont également les pistons fabriqués en chrome-molybdenum qui réduisent la friction dans les cylindres, et engendrent donc une plus grande homogénéité dans la gestion de l’équipage mobile. Et comme si cela ne suffisait pas, c’est le bloc moteur qui a été coulé en aluminium, afin de réduire le poids de l’ensemble et d’augmenter sa rigidité dans un seul et même but, optimiser la gestion du bruit et des vibrations.

120 chevaux 1.6 l i-DTEC

L’évolution apportée à ce nouveau 1.6 i-DTEC ne serait-elle pas entachée et pénalisée par tant de normes restrictives ? C’est ici que le génie de Honda opère avec la conservation des 120 équidés anciennement proposés, et des 300nm de couple à 2000 tr/min. De quoi propulser la Civic de 0 à 100 km/h en 10.4 secondes. Il faudra en revanche attendre la mi-juin 2018 pour exploiter pleinement le niveau de performance de ce nouveau moteur une fois accouplé à sa boîte automatique à neuf rapports. Un duo qui, soyons en sûr, va encore battre des records en vue d’affronter les contraintes des contrôles d’émissions dans les conditions de conduite réelles (RDE) mis en place dès le 1er septembre 2017.

Galerie photos

Partager cet article...